Archives de Catégorie: Hors Critiques

Taguée par le Cottage de Myrtille !

J’ai été taguée par Le Cottage de Myrtille (voir page « liens » pour son blog)  il y a déjà une éternité, mais j’avais completement oublié ! Voici donc mon article, avec beaucoup de retard. C’est mon premier tag !

Tagué(e) ? Voici ce qu’il faut faire !

1) Poster les règles
2) Écrire 11 choses sur soi
3) Répondre aux 11 questions posées par mon tagueur
4) Rédiger 11 questions soi-même
5) Choisir 11 personnes à taguer et mettre leur lien
6) Les prévenir

7 choses sur moi :

– J’aurai 14 ans le 22 août

– Je rêve de devenir chercheuse dans le nano, sur le fonctionnement du cerveau.

– Au collège, je gagne tous les ans le concours de ping pong et, avec mon équipe, j’ai remporté deux fois celle de basket. Je suis la seule fille !

– Je fais du saxophone depuis six ans (ça fera sept à la rentrée).

– Je passe la plupart de mon temps de loisir à lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui m’a vallu dans ma classe le surnom d’Hermione (oui, d’Harry Potter ! Je ne comprends toujours pas pourquoi !)

– Mon auteur préféré est Stephen King, que je considère tout simplement comme un dieu vivant !

– J’ai un peu de mal avec la bit-lit, et je n’ai jamais lu de chick-lit car je sais que ça ne me plaira pas.

– Je lis et regarde beaucoup de manga. Mes préférés sont One Piece, Fairy Tail, Black Buttler, D Gray Man, Shugo Shara et Vampire Knight (oui, je fais dans le classique, mais j’aime bien.)

– J’adore la mythologie et la culture japonaise, romaine et grecque.

– Je suis née en Espagne, à Madrid.

– Je collectionne les timbres.

Les questions de Myrtille :
1. Que lis-tu en ce moment?
En ce moment je lis « Le Rouge et le Noir » de Stendhal, « Miss Peregrine et les enfants particulier » de Ramson Riggs et « La peste » d’Albert Camus.

2. Quel est le moment le plus propice de la journée pour lire ?
Le soir, bien au chaud dans mon lit, ou alors dans un gros fauteuil l’après midi, quand je ne suis pas au collège (comme en ce moment !)

3. Combien lis-tu de livres par an en moyenne ?
J’en lis un peu plus que dix par mois, donc entre 130 et 140 par ans.

4. Librairie ou bibliothèque ?
Totalement bibliothèque ! Surtout qu’il y en a une grande dans ma ville. Jamais mes finances ne supporteraient tous les livres que j’emprunte !

5. D’où te vient ta passion de la lecture ?
Du premier « vrai » livre que j’ai lu, « Le Petit Prince ». J’étais restée scotchée par ses aventures ! J’ai bien du le relire une centaine de fois, et c’est de là qu’est venue ma passion pour la lecture, et elle ne m’a jamais quittée depuis.

6. Quel genre apprécies-tu le plus (policier, chick-lit… à moins que ce ne soit le théâtre ou la poésie…) ?
Je suis très éclectique dans mes lectures, et j’aime un peu tous les genres. Mais je dois avouer que je suis très fan de tout ce que fait Stephen King, de la fantasy, de thrillers, de témoignages ou encore de nouveaux genres comme la dytopsie. Je lis aussi beaucoup de classique.

7. Peux-tu citer un livre à emporter à la plage ?
Certainement « L’Elégance du Hérisson » de Muriel Barbery, pour se remuer les méninges et faire travailler le cerveaux sous le soleil !

8. …Un livre à emporter sur une île déserte ?
Un seul, non, mais une super série, oui ! « Fablehaven », cinq tomes incroyables fantastiques font sans aucun doute parti des lectures les plus divertissantes que j’aie jamais lues.

9. …Un livre de cuisine à conseiller ?
« Simply british ». Moi qui adore la cuisine britanique, ce livre avait fait mon bonheur il y a déjà plusieurs mois (et celui de ma famille aussi !). J’ai d’ailleurs découvert à cet occasion que je ne serais pas une grande cuisinière…

10. Quel est ton dernier coup de cœur littéraire ?
Le dernier immense coup de coeur que j’ai eut est certainement « Misery » de Stephen King. C’est un livre génial que je conseille à tous ceux qui ne l’ont pas encore lu !

11. Lis-tu des prix littéraires, si oui lesquels ?
Je ne tombe dessus qu par hasard, et je ne les achêtes que s’il me plaisent. Le dernier que j’ai trouvé est « Before I go to sleep », que j’ai pris en VO (ouah, je vais lire en anglais !) et qui a gagné le prix thriller anglais de l’année.

Par bonté d’âme (et surtout parce que je ne sais pas qui taguer !), je ne retournerai le tag à personne. Oui, je sais, je suis très magnanime !

L’étrange voyage de Mr Daldry de Marc Levy

“ L’homme qui va le plus compter dans ta vie vient de passer dans ton dos. Pour le retrouver, tu devras entreprendre un long voyage et rencontrer les six personnes qui te mèneront jusqu’à lui… Il y a deux vies en toi, Alice. Celle que tu connais et une autre, qui t’attend depuis longtemps. ”
Londres 1950
Alice mène une existence tranquille, entre son travail qui la passionne et sa bande d’amis, tous artistes à leurs heures. Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d’une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Alice n’a jamais cru à la voyance, mais elle n’arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu’incompréhensibles.
Son voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle, aux motivations ambigües, la persuade de prendre au sérieux la prédiction de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin.
De Londres à Istanbul, il décide de l’accompagner dans un étrange voyage…

Mon avis :
Pour le premier Levy que je lis, j’ai été profondément déçue. C’est mon père qui me l’a conseillé, fan qu’il est de Musso et de Levy en ne m’en faisant que des compliments. Mais je n’ai pas du tout accroché à l’histoire, trop abstraite dans son contexte pour moi. 

I – L’histoire
Alice part alors à Istanbul pour trouver l’homme de sa vie. 
Mais les personnes qui la mèneront vers ce dernier arrivent bien trop aléatoirement à mon goût, et sont trop peu présents ou intéressants pour nous attirer. A un moment de l’histoire, le roman devient épistolaire alors que ce n’est pas une nécessité et que les lettres ne servent pas le style du texte. 
De plus, la fin m’a singulièrement déplu. 
Les seuls moments qui m’ont plu, à part ceux en compagnie de la voyante sont ceux où Alice commence à apprendre la parfumerie comme la voient les gens d’Istanbul. Le vocabulaire olfactif est riche et intéressant, je les ai largement préférés aux autres. 

II – Les personnages
D’abord, je m’était attachée à la joyeuse bande d’amis d’Alice et détestait Ethan Daldry. Mais contrairement à d’autres livres, je n’ai pas pu me défaire de cette première impression et j’ai gardé tout le livre un sentiment amer.

III – L’écriture
Rien a dire à ce niveau là, si ce n’est que je n’ai pas accroché.

IV – Ma conclusion
Une grosse déception.

Les plus :
– Les passages décrivant les sensations olfactives 

Les moins :
– A peu près tout le reste…

Ma note : 11.5/20

La Fille de Papier de Guillaume Musso

Quand la vie ne tient qu’à un livre…

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d’inspiration, voit surgit dans sa vie l’héroïne de ses romans. Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il arrête d’écrire. Impossible ? Et pourtant ! Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel…

Mon avis : pas de la grand littérature. L’auteur à épuisé le sujet et la fin m’a énormément déçue. J’aurais préfré que les personnages restent dans le mélange de fantastique et de réalité que Musso à su entretenir tout le long du livre. 

[risque de spoiler]
La découverte du cancer de Billie n’arrive pas comme une extension de l’histoire et je ne comprends pas ce qu’elle vient faire la dedans. Les propos du médecin qui la soignent me semblent fortement édulcorés, et je pense que jamais un urgentiste comme lui n’aurait tenu de pareilles suppositions. 
[fin de risque de spoiler]

La chute a achevé de ne pas me faire aimer ce livre, que je trouve parasité par l’histoire d’amour entre Billie et Tom, qui ne laisse pas de place à l’action qui ne fait avancer l’histoire que péniblement. La fin du roman retombe dans la réalité et me semble vraiment trop facile. Je suis déçue par un Musso et enthousiasmée par un autre, attendez vous à un troisième pour me faire une opinion ! 

Les plus : une idée de départ bonne mais sous-exploitée

Les moins : incontestablement l’histoire d’amour qui semble être une des caractéristiques des Musso. La partie médicale au milieu du livre m’a parue déplacée. 

Ma note : 11,5/20

Vous pouvez retrouver une interview de Guillaume Musso et un extrait de son roman La Fille de Papier sur son cite internet, href= »http://http://www.guillaumemusso.com/roman-7-la-fille-de-papier.html »>