L’Echappée Belle d’Anna Gavalda

https://i2.wp.com/1.bp.blogspot.com/_CUzDfsllzZY/Swz2bt38gEI/AAAAAAAAAAc/c9Ajr11CTcc/s1600/anna+gavalda.jpg

Simon, Garance et Lola, trois frères et sœurs devenus grands, s’enfuient d’un mariage de famille qui s’annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petite dernier, devenu guide saisonnier d’un château perdu au fin fond de la campagne tourangelle. Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanité, ils vont s’offrir une dernière vraie belle journée d’enfance volée à leur vie d’adulte.

Mon avis :
Une petite lecture sans prétention, c’est ce que j’avais besoin en ce moment, et que nous offre L’Echappée Belle. Un livre très court, à la limite du roman et de la tranche de vie, que j’ai lu dans le bus entre chez moi et mon collège.
Lu pour une seconde LC avec Le Cottage de Myrtille ! Retrouvez son avis à la fin de ma chronique.

Le gros point positif d’Anna Gavalda, ce sont ses personnages très excentriques, que je n’ai pour le coup pas retrouvés… Garance, Simon, Vincent et Lola sont des personnes normales, comme vous et moi, sans autre problèmes que famille et opinion divergente avec leur entourage. Mr et Mme Tout-le-monde, en quelque sorte, bien différents de Camille ou Philibert dans Ensemble, c’est tout. Nos frères et sœurs, bien qu’avec des caractères plus ou moins trempés, ne sont que des personnages banals, des gens comme les autres.

On voit que l’auteure s’amuse à peindre au fur et à mesure de petite différences entre eux, pour les éloigner en même temps qu’elle les réuni, mais les caractères sont juste effleurés. On ne sait pas grand-chose d’eux, malgré les quelques 160 pages passées à leur côés.

L’écriture est, comme d’habitude pour cette auteure, dynamique et rapide. Elle décrit en quelques lignes les lieux, personnages et caractère pour toujours avancer. Quelques jolies phrases, dissimulées parmi les plus simples, sont malgré tout un peu étouffées par ce style un peu étrange, qui me paraissait parfois une hésitation entre un point de vue interne et omniscient.
Les dialogues, excellents, sont jubilatoires quand on voit Garance ou un de nos héros remettre en place un personnage antipathique – notement la belle sœur !. Mais ils sont moins pétillants et captivants que ceux d’Ensemble, c’est tout, mon seul point de comparaison pour l’écriture d’Anna Gavalda.
Par contre, je ne comprends pas ce que fiche içi la petite partie à la troisième personne à la fin du livre. Pour moi, elle a gâché une bonne partie de la fin.

En conclusion, j’ai apprécié cette lecture comme on apprécie une sucrerie : bon, mais avec mdération ! Malgré ses défauts, une petite parenthèse sympatique, qui n’apporte pas grand-chose, mais qui permet de se détendre entre deux lectures plus sérieuses.

Ma note : 14/20

L’avis, également mitigé, de Myrtille est içi ! Passez le lire, surtout !

Extrait :

Nous sommes bien différentes, pourtant… Elle a peur de son ombre, je l’assois dessus. Elle recopie des sonnets, je télécharge des samples. Elle admire les peintres, je préfère les photographes. Elle ne dit jamais ce qu’elle a sur le cœur, je dis tout haut ce que je pense. Elle n’aime pas les conflits, j’aime que les choses soient bien claires. Elle aime être « un peu pompette », je préfère boire. Elle n’aime pas sortir, je n’aime pas rentrer. Elle ne sait pas s’amuser, je ne sais pas me coucher. Elle n’aime pas jouer, je ne sais pas perdre. Elle a des bras immenses, j’ai la bonté échaudée. Elle ne s’énerve jamais, je pète les plombs.
Elle dit que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, je la supplie de parler moins fort. Elle est romantique, je suis pragmatique. Elle est mariée, je papillone. Elle ne peut pas coucher avec un garçon sans être amoureuse, je ne peux pas coucher avec un garçon sans préservatif. Elle… Elle a besoin de moi et j’ai besoin d’elle.

Publicités

Publié le 1 décembre 2012, dans Contemporain. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Je me retrouve complètement dans ce que tu dis ! Les personnages n’ont pas cette petite étincelle du roman Ensemble, c’est tout. Et le passage à la 3ème personne m’a semblé vraiment incongru et inutile. J’aime beaucoup l’extrait que tu as retenu sur les deux soeurs, il m’a marquée moi aussi. A bientôt pour une autre LC ? Gros bisous 😉

  2. Coucou!!! Merci de ton passage sur mon blog! Ca m’a fait vraiment plaisir de voir ton commentaire. Je commente ici, mais c’est hors-sujet car je n’aime désespérément pas Anna Gavalda… En ce qui concerne Uglies (tu avais commenté ma chronique), j’espère avoir un David très présent dans le tome 2, c’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Si j’ai aimé le Uglies, je ne vois pas pourquoi je n’aimerai pas Pretties (à moins que l’histoire prenne une toute autre tournure…)
    Bref, je ne sais pas si tu es au courant mais j’ai une page facebook: http://www.facebook.com/pages/Hopeee-pagesalire/418080044902561 n’hésite pas à y faire un tour.
    Bisous! et bonnes lectures!

  3. Coucou! J’espère que tu vas bien.
    J’organise un marathon de lecture et j’ai pensé que tu aurais pu y participer. Voici donc l’invitation: http://pagesalire.canalblog.com/archives/2012/12/11/25795682.html
    Bises!

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :