Le combat d’Hiver de Jean Claude Mourlevat

Le combat d’hiver est celui de quatre adolescents, évadés de leur orphelinat-prison, pour reprendre la lutte perdue par leurs parents, quinze ans plus tôt. 
Ont-ils la moindre chance d’échapper aux terribles « hommes-chiens » lancés à leur poursuite dans les montagnes glacées? Pourront-ils compter sur l’aide généreuse du « peuple-cheval »? Survivront-ils à la barbarie des jeux du cirque réinventés par la Phalange?
Leur combat, hymne grandiose au courage et à la liberté, est de ceux qu’on dit perdus d’avance. Et pourtant.

Mon avis :
Décidément, après Terrienne qui fut un coup de coeur pour presque tous ses lecteurs et une déception pour moi, voici que je récidive avec Le combat d’Hiver ! Une grosse déception encore une fois… 

Milos, Bartolomeo, Helen et Milena vivent dans deux orphelinats disctincts, l’un pour les filles, l’autres pour les garçons. Et la seule raison de leur présence dans ces centres à la limite de la prison est la trahison de leurs parents contre la Phalange, qui dirige le monde, quelques quinze ans plus tôt. 
Mais quand ils se rencontrent, l’envie de liberté et l’amour leur donneront des ailes. L’aire de la révolte est revenue. 
Pour moi, comme dans Terrienne, les personnages n’étaient pas assez fouillés pour faire vrai : leurs sentiments sont très peu montrés, parfois inexistants… Dès qu’ils se rencontrent, Helen et Milos tombent irrémédiablement amoureux, sans s’embrasser, sans se parler, juste avec une lettre. Qu’en passant, Helen ouvre avant celle de Milena, qui est tout de même sensée être sa meilleure amie depuis plus de dix ans, elle même échappée avec son amour vu cinq minutes dans sa vie, Batolomeo.
La narratrice principale, Helen, est dépourvue d’émotions, je l’ai trouvée sans saveur et indifférente à tout. Même quand son petit-ami est arrêté, la cuisse fracassé par une lame de couteau, pour se battre à mort on ne ressent pas bien tous ses sentiments.
Milos, son amoureux m’a plus convaincu à la fin, dans les camps de gladiateurs qu’au début pendant ses « aventures » que j’ai trouvées beaucoup trop simples et finalement peu utiles à l’histoire générale. 
Milena et Bartolomeo sont instrumentalisés par Mr Jahn, qui leur dit simplement de chanter en public pour faire renaitre la révolte ou de parler avec un homme-cheval pour que son peuple se rallie à cette même cause. On ne voit pas les débuts de leur idylle ni leur évasion. 

Comme dans Terrienne, le style m’a vraiment dérangé sans que je sache pourquoi… Je me sentait totalement étrangère au récit, j’avais l’impression d’avoir raté le train pour entrer totalement dans l’univers. Même la fin, concernant Milos ne m’a pas du tout émue ! 
SPOILER
J’avais l’impression que l’auteur l’avait tué juste par « promotion », pour faire couler quelques larmes du côté des lecteurs mais sans vrai but : ça n’aidait pas particulièrement le récit. 
FIN DE SPOILER

Encore une fois déçue par les personnages et l’intrigue d’un roman de J-C Mourlevat, les ados trop indifférents et l’histoire trop simplement résolue à mon goût.

Ma note : 11/20

Livre lu dans le cadre du Baby Challenge Livraddict Science-fiction

Publicités

Publié le 8 avril 2012, dans Fantastique, Jeunessse. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Le résumé et la couverture sont pourtant attirants, mais vu ce que tu en dis, je ne vais pas prendre de risque… Bonne semaine 🙂

  2. Huuum… Je devais acheter le combat d’hiver mais là ça ne me donne pas envie… J’ai été déçue par quelques livres déjà ce mois-ci donc je vais le garder pour plus tard.
    Merci pour l’article! Bisous.
    Hopeee.

  3. Ah mince . . . désolé que tu n’es pas aimé ce livre . . .
    C’est un de mes livres préférés, en particulier parce que c’est un des premiers (vrais) livres que j’ai lu quand j’avais 12 ou 13 ans et aussi parce que même en le relisant maintenant, j’adore toujours autant et je verse quand même une ou deux larmes à la fin ^^
    Mais c’est vrai, je suis d’accord avec toi, l’histoire est un peu simple . . . mais j’aime quand même ^^

    Par contre, c’est le seul livre que j’ai lu de cet auteur, mais je n’arrête pas d’entendre parler de « Terrienne », je file le mettre dans ma Wish list d’aiileurs =D
    Tu as déjà donné ton avis dessus ??

    Bon, voilà, j’arrête mon blabla ^^

    • Oui, j’ai aussi lu Terrienne il y a un mois, mais cela avait aussi été une déception. Pourtant j’avais lu en primaire L’enfant Océan de J.C Mourlevat et j’avais bien aimé… Il faut croire que cet auteur n’est pas pour moi !

  4. roman superbe. un auteur de j’aime beaucoup

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :