Légendes du Monde Emergé, livre I de Licia Troisi

Une jeune fille se réveille dans un pays inconnu, sans même se souvenir de son nom. Amhal, apprenti chevalier du Dragon, va l’accompagner dans un long voyage à la recherche de son identité et il lui donnera un prénom : Adhara. Alors que la jeune fille retourne dans le passé pour découvrir qui elle est, Amhal doit fuir le sien pour sauver son âme. Car le destin d’Adhara est lié aux forces occultes qui tentent d’entraîner à nouveau le Monde Émergé dans l’obscurité – une guerre où la mort ne sera pas semée par l’épée, mais par une terrible peste noire…

Mon avis : Un nouveau coup de coeur pour ce livre plein de magie ! L’écriture agréable de l’auteure nous emmène dans le Monde Emergé, où une fille sans aucun souvenirs rencontre un jeune homme Chevalier du Dragon, Amhal qui lui donnera son nom : Adhara. On assiste lentement à la découverte de la vie par les yeux de la jeune fille. L’amour qui se forme entre Amhal et elle est très agréable à suivre, même pour moi qui n’aime pas particulièrement les amours contrariés. Je dois l’avouer, j’ai pleuré à un certain moment (mais il était six heures du matin et ça fesait quatre heures que je lisais non-stop…) tellement l’impossibilité de l’amour entre Adhara et Amhal va s’avérer profonde. Sans avoir lu un seul tome des Chroniques du Monde Emergé ou des Guerres du Monde Emergé, que je compte lire bientôt d’ailleurs, j’ai parfaitement compris l’histoire. Elle est tout à fait disctincte des autres et même s’il y a quelques allusions à Nihal et aux héros des Chroniques, cette trilogie se passe 100 ans plus tard. 
J’ai adoré Adhara. Elle sait se battre, lire l’elfique, et possède d’etonantes capacités qui lui viennent de sa vie d’avant. Son amour pour Amhal est si profond qu’elle ne peut se passer de lui et qu’elle risque de se morfondre dans la tristesse sans lui. Quand le côté destructeur de ce dernier reprendra le dessus, elle restera malgré le danger avec lui pour le raisonner. 
Je n’ai d’ailleurs pas trop aimé Ahmal justement parce qu’il n’écoute pas les conseils d’Adhara. San, que j’ai encore plus détesté (mais c’est voulu par l’histoire) l’entraine dans un tourbillon déchainé alors qu’au début de l’histoire il n’est qu’un garçon un peu perdu. 
Le prologue m’a quand même fait peu peur à cause de son côté « thriller » (oui, bah… c’est mon avis !), et ce qui allait arriver pour Adhara, puisqu’on devine aisément ce qu’elle est vraiment. 

Ma note : 17/20

Publicités

Publié le 9 mars 2012, dans Fantasy. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Ah, tu as lu sans avoir lu les deux autres cycles… Je suis d’accord avec toi pour la compréhension que l’histoire, qui n’est pas entravée sans avoir lu les cycles précédents. Mais le problème avec S**, tu ne peux pas vraiment le comprendre, du moins l’horreur, sans avoir lu les précédents (c’est mon point de vue…)
    Je suis entièrement d’accord pour le coup de coeur !!! S’en est un pour moi aussi ! J’ai vraiment hâte de lire la suite !!

    • Alors je vais me plonger dans les premiers livres dès que je les trouverais en librairie ! Mais je ne suis pas sûre de pouvoir voir San d’un oeil nouveau…
      Mais bon, pourquoi pas !

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :