Le Château de Hurle de Diana Wynne Jones

Sophie est l’aînée des filles d’un chapelier fort réputé de la ville de Halle-Neuve, située dans le royaume d’Ingary. À la mort de leur père, les trois sœurs se voient obligées d’apprendre chacune un métier, et Sophie est tout naturellement désignée par sa belle-mère pour reprendre l’entreprise familiale. Dans le fond de l’atelier, le temps ne passe pas vite et on s’ennuie ferme à coudre des roses aux bonnets et des voilettes aux capotes de velours. Un jour pourtant, l’existence morne et solitaire de la jeune fille prend un tour inattendu lorsque la sorcière du désert lui rend visite et la transforme en vieille femme. Sophie se voit contrainte de quitter la ville et d’aller chercher fortune quand, sur sa route, un étrange château appartenant à un magicien nommé Hurle apparaît dans le paysage. L’homme a la terrible réputation de séduire les belles et de les croquer. Qu’à cela ne tienne, Sophie a bien l’intention de se faire adopter et de s’initier à la sorcellerie pour retrouver son apparence d’antan.

Heureusement, dans ce pays enchanté, tout est possible si l’on sait être patient… Sortilèges, bottes de sept lieux, capes d’invisibilité, transformations en tout genre rythment ce roman fort bien écrit et d’une densité étonnante. 

Mon avis :

Un gros coup de coeur pour ce livre qui me semble étrangement enfantin. Une écriture fluide et facile, des passages amusants ont fait mon bonheur pour ce livre : j’ai d’ailleurs découvert en lisant la biographie de l’auteure que j’avais lu un autre de ses livres : Ma soeur est une sorcière (merci Wikipedia !) et que Diana Wynne Jones est décédée il y a bientôt un an (le 26 mars 2011). 
La base du roman est vraiment une base de conte de fée. Les cadets des familles sont promis à un brillants destins et les ainés, au contraire à une vie morne et insipide. Des petites allusions aux grands contes de fée sont glissées un peu partout dans les premiers chapitres, c’est amusant de les débusquer. 
Hurle est un magicien prétentieux et égoïste, qui passe son temps à collectionner les femmes et à lancer des piques à Sophie. Calcifer, un démon du feu, lié à Hurle par un serment magique possède un sens cynique irréprochable. Il est très attachant dans son indépendance et au contraire par tout ce qu’il doit accomplir pour le contrat qui le rattache à Hurle et qui le rend inotaunome (je ne suis pas sure de l’existence de ce mot…). Sophie, embauchée par Hurle comme femme de ménage, s’obstine à tout nettoyer et à maintenir le Château en ordre. Elle a une repartie en or et trouve toujours de quoi lancer une réplique acerbe. Michael ne m’a pas fait grande impression, il se contente de tenter de jongler comme il peut avec les énergumènes dont il partage le logis. 
Coté action, il y en a peu dans les trois quart du livre, et un peu plus à la fin. La première partie m’a donné l’impression d’être une suite de scènettes sur la vie des quatre amis. Les dernières pages m’ont un peu déçues tout de même, je n’attendais pas du tout cela et ça m’a étonné d’Hurle et Sophie. Mais très agréable lecture !

Note : 16,5/20

Je profite également de ce billet pour déplorer les prochains un an (le 26 mars 2011) de la disparition de l’auteure. Diana Wynne Jones était une grande dame de la littérature qui manquera à beaucoup et qui a laissée derrière elle une trace qui ne s’effacera pas de sitôt.

Publicités

Publié le 7 mars 2012, dans Fantastique, Jeunessse. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Au hasard des jolis recoins de Livraddict, je découvre ton blog ! Et paf, tu me donnes déjà envie de découvrir ce roman que je ne connaissais que de titre… =)

  2. Merci beaucoup Morgouille ! Je te le conseille : un joli petit roman fantaisie pour se détendre, ça ne fait jamais de mal !

  3. Un gros coup de coeur pour moi aussi !
    Je crois que je vais me remettre à l’anglais pour pouvoir connaitre la suite 🙂

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :