Les Chevaliers d’Emeraude, tome 1 : Le Feu dans le Ciel de Anne Robillard

L’Empereur Noir, Amecareth, a levé ses armées monstrueuses pour envahir les royaumes du continent d’Enkidiev. Bientôt, la terre de Shola subit les attaques féroces des sinistres dragons et des impitoyables hommes-insectes. Pourquoi les troupes d’Amecareth reviennent-elles sur le continent après des siècles de paix, mettant à feu et à sang le royaume glacé de Shola ? Les sept Chevaliers d’Émeraude – six hommes et une femme – sont les seuls à pouvoir percer ce mystère, inverser le destin et repousser les forces du Mal. Ils devront pour cela accomplir l’étrange prophétie qui lie Kira, une petite fille de deux ans, au sort du monde.

Mon avis :
En ce moment, j’ai beaucoup entendu parler d’Anne Robillard et j’ai décidé d’entamer sa série phare, les Chevaliers d’Emeraude. Sans être enthousiasmée par l’histoire, j’ai passé un bon moment. 

I – L’histoire
L’action a, selon moi, un gros défaut. Les Chevaliers étant au nombre de sept au début du livre, cela permet à l’auteure de, lorsqu’elle les fait partir, les suivre un à un. Mais ça devient vite lassant de voir chaque Chevalier répéter la même chose à chaque souverain, même si chacun des rois à un mode de vie et une réaction différente.  

II – Les personnages
Au niveau des personnages, en dehors de Kira, que je trouve parfaitement adorable et de surcroit très intéressante au niveau de son histoire et des énigmes qui l’entourent, tellement qu’on veut toujours en savoir plus sur elle, les personnages, leurs relations et leurs caractère sont si peu développés qu’aucun ne parvient à réellement marquer l’esprit. Jasson m’a bien plus, mais il est trop peu présent pour devenir un personnage préféré. Mais les autres Chevaliers se doivent tellement d’être parfait qu’ils en deviennent profondément ennuyeux. Wellan, qui a le malheur d’être le personnage le plus creusé, n’a suscité en moi qu’une aversion assez extraordinaire malgré la quasi-obsession de l’auteure à lui donner les pires défauts du monde, comme pour l’humaniser et qu’on se sente plus proche de lui, mais il garde une image de « héros parfait » avec toutes les qualités du monde qui nous éloigne trop de lui pour s’y attacher. L’histoire d’amour qu’il vit avec une morte -chacun son truc, moi c’est les blonds, lui les fantômes !- prends une bonne partie de l’histoire et ne sert pas ce premier tome. 

III – L’écriture
L’écriture est simple, mais certains mots familiers s’incrustent dans le récit. Les adjectifs grandiloques reviennent souvent. Et au bout de cent pages, on a envie de dire à Anne Robillard qu’on a comprit que son héros est le plus fort, le plus beau, le plus intelligent des hommes ! Pas la peine de le réecrire toutes les trois lignes ! 
Ce que je n’ai pas aimé, ce sont certains noms. Wellan, Bridgess ou Swan sont des noms typiques de la fantasy, mais le prénom de la seule femme chevalier m’a fait tiquer à chaque fois que je le lisais. Chloé ? Ce paralèle entre notre réalité et cet univers Fantastique est un peu dérangeant. Ceux des royaumes aussi sont étranges : Beryl, Perle, Cristal, Emeraude, Rubis… Ou est la magie dans les pierres précieuses ? 

IV – Ma conclusion
La fin me parait une véritable escroquerie. On amène tout le livre à la servir, et après un bref combat d’a peine trois pages, l’histoire s’arrête brusquement…
En conclusion, un moment sympathique mais pas exceptionnel. Lire la suite ? Pourquoi pas si je la trouve, mais ce ne sera pas une priorité. 

Les plus :
– Un univers intéressant.

Les moins :
– Un style moyen et des répétions constantes
– Des personnages peu attachants -à l’exception de Kira –
– Une quête inutile
– Une fin décevante.

Ma note : 15/20

Publicités

Publié le 4 mars 2012, dans Fantasy. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. J’avais trouvé aussi des imperfections dans le style, mais c’est bien dans l’ensemble. Belle chronique.

  2. Merci Elena. Bonnes lectures.

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :