Fablehaven, tome 1 : Le Sanctuaire Secret de Brandon Mull

Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret, à l’abri du monde moderne. Ce sanctuaire s’appelle Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jour, ils découvrent l’incroyable vérité : la forêt qui les entoure est peuplée d’êtres fabuleux – fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades…
Aujourd’hui, l’avenir de Fablehaven est menacé par l’avènement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat des deux enfants contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille… et rester en vie.

Mon avis :
J’ai lu les trois premier tomes de cette série d’un coup il y a plusieurs mois, et sans que ce soit un coup de coeur, cela m’avait beaucoup plu. En voyant les tomes 4 et 5 il y a peu de temps à la bibliothèque, je n’ai pas pu y résister et j’ai décidé d’en écrire la chronique (mais pas tous en même temps parce que c’est trop long ! ;-)). Et finalement je trouve cette série géniale, pleine d’imagination, et c’est surrement la meilleure série de Fantasy que j’aie jamais lue.

La première partie de ce tome, qu’on peut diviser en deux, est composée des aventures du frère et de la soeur, Seth et Kendra, qui découvrent la réserve et la vérité peu à peu. Ils se rendent vite compte qu’à Fablehaven le Bien et le Mal se confondent et sont bien souvent difficiles à discerner : entre l’Ombre et la Lumière, il n’y a qu’un pas.
Les enfants découvrent les créatures magiques, fées et autres démons, et notemment Muriel, la sorcière qui libérera le fléau démoniaque plus loin dans l’histoire est une vieille femme édentée, prisonnière depuis des siècles. Son aspect contraste avec son pouvoir immense. 
La seconde partie révèle totalement Kendra. Sa famille en danger et de plus prisonnière de l’horrible Muriel, elle est transcendée de courage et fera tout pour sauver les siens. 
. Les fées prennent alors un grand rôle dans le dénouement de l’histoire. Mais la fin, très « Happy ending » m’a beaucoup déçue car elle s’annonçait plus explosive et plus disputée entre le Bien et le Mal.

Dans la première partie, on découvre les protagonistes, Seth et Kendra, le stéréotype des petits héros courageux. Seth est le cadet, un garçon de douze ans plein d’inventivité et très intrépide. A maintes reprises, ses imprudences le mettent en danger, lui et sa famille.
Kendra, jeune adolescente de quatorze ans m’a beaucoup moins plu : elle est sage et toujours obéissante. Elle m’a parue peureuse et incapable de prendre des risques jusqu’à la seconde part du récit. A son âge, on peut espérer qu’elle passe outre les règles de son propre grès au moins une fois, peine perdue.
Leur grand père, Stan Sorenson est au début obscur et mystérieux, mais devient vite attachant au fur et à mesure que l’amour et la confiance des enfants pour lui grandit. Lena, dont on découvrira plus tard l’extraordinaire histoire est une femme aimable et pleine de zones d’ombres. 

Les descriptions des fées m’ont beaucoup plu, ainsi que le moment où Kendra se rend compte qu’elles ne sont pas des mythes. Ce passage est très bien écrit. Les fées sont ensuite décrites comme des créatures vaniteuses et pour lesquels comptent seulement l’apparence physique, exactement comme je les ai toujours imaginées

On obtient par ce cocktail détonnant d’action et d’imagination, mêlée à une écriture simple mais sans faille et très agréable à la lecture un début de série en fanfare qui annonce tout de suite la couleur pour la suite.
Une très belle découverte, que je ne peux après tant d’enthousiasme que conseiller à tous !  

Ma note : 16/20

Publicités

Publié le 22 février 2012, dans Fantastique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :