Millenium, tome 1 : les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

Mikael Blomkvist est un journaliste économique qui écrit dans le magazine Millénium, dont il est copropriétaire. Parce qu’il n’a pas étayé sérieusement ses informations lors d’une enquête journalistique, il est assez lourdement condamné pour diffamation envers une des personnalités les plus en vue de l’économie suédoise, le multimillionnaire Hans-Erik Wennerström. Son manque de professionnalisme dans cette affaire reste inexpliqué.
Alors qu’il va prendre de la distance avec sa vie et son métier – et aussi pour aller purger une peine de prison ferme –, une des figures majeures de l’histoire de l’industrie suédoise, Henrik Vanger, lui confie un travail de la plus haute importance, officiellement écrire une biographie de l’histoire de la puissante famille Vanger. En fait, la véritable mission de Blomkvist concerne un meurtre non élucidé depuis plus de quarante ans, celui de la nièce préférée de Henrik, Harriet Vanger, disparue à l’âge de seize ans. Pour compléter le mystère et susciter la curiosité de Blomkvist, Henrik est provoqué chaque année par un expéditeur anonyme qui lui fait parvenir une fleur sous cadre. De plus, la famille Vanger, composée d’une soixantaine de personnes, semble cacher bien des haines et des secrets.
 

Mon avis :
Un bon roman, même si le début ne m’a pas du tout emballé. Mais c

I – L’histoire
Ce policier se lit à plusieurs niveaux. Tout d’abord, un grand PDG d’un géant suédois est accusé en diffamation par un journaliste économiste. Ensuite le second niveau se met en place, celui qui occupe l’intégrale de l’histoire. Harriet Vanger a disparu il y a plus de 40 ans, et pourtant son oncle la recherche encore, persuadé qu’elle a été tuée et que c’est son assasin qui chaque année lui envoie des fleurs sous verre pour son anniversaire. Quand les protagonistes approchent du dénouent, le dernier niveau, extrait de l’enquête en cours s’installe : quelle est la relation entre toutes ces femmes tuées à plusieurs années d’intervalle, et surtout quel lien y a t-il entre elles et Harriet Vanger ? 

II – Les personnages
Blomkvist ne m’a vraiment pas séduite. L’auteur lui offre une vie sexuelle très libre : sa meilleure amie, une membre de la famille Vanger, Lisbeth Salander… Tout ce que je déteste : Blomkvistst est un homme à femme. Lisbeth Salander, justement, parlons en. D’après les quelques critiques que j’ai lues avant d’attaquer le livre, elle est le personnage préféré de tous les lecteurs. Et c’est également le mien ! Elle est fascinante dès sa première description. Lisbeth Salander est un personnage complexe, cumulant les extrêmes. A la fois désabusée et naïve, forte et faible, combative et extrêmement mal dans sa peau… On la voit comme une femme-enfant, recroquevillée sur elle même et très étrange. Son emploi et son extraodinaire manière de récolter des informations sur les gens est fascinante, et incompréhensible. On ne découvre son talent qu’à la fin. 

III – L’écriture
Des passages un peu cru. Une style avec quelques longueurs et répétitions, mais plutôt rapidement lisible. 

IV – Ma conclusion
J’ai hésité avant de lire ce livre, très, trop médiatisé. Mais je me suis finalement lancée, et j’ai d’abord commencé à le regretter. Les premières pages traitent de l’économie suédoise, et ça à été pour moi incompréhensible. Quand le niveau de l’histoire remonte, alors qu’Henrik Vanger embauche Blomkvist pour enquêter sur la disparition de sa nièce. Mais l’affaire retombe aussitôt et l’enquête piétine. Une fin en apothéose mais prévisible dès le début vient rattraper l’histoire générale.

Les plus :
– Une fin en apothéose 

Les moins :
– L’action ne démarre qu’à la 200ème page
– L’intrigue financière est incompréhensible pour des nons initiés à l’économie (surtout que c’est ici le cas d’économie suédoise !)

Ma note : 14/20

Publicités

Publié le 21 février 2012, dans Polar. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :